info bulle
Rêver et entreprendre

Les directeurs ont pu réfléchir à cette thématique via : 

 

Dépasser les méthodes et outils de gestion classique pour mieux
appréhender la relation santé - travail - performance

Les équipes et collaborateurs sont soumis de fait à une pression, notamment du temps disponible, de
plus en plus importante. L’application de techniques déjà rôdées arrive à un plafond et n’apporte plus de solutions pour réussir à progresser sans le faire au détriment des personnes.


Cette conférence a permis la découverte de techniques permettant de repenser les relations au travail
tout en améliorant la performance de la structure et en valorisant les salariés, à travers la présentation de différentes idées forces et concepts :

  • Construire la confiance dans les pratiques au quotidien
  • Mise en pratique des méthodes agile
  • Amélioration continue et rituels associés

Or, il est prouvé que la modification des rituels et règles de fonctionnement au quotidien permettent de
modifier le fonctionnement du collectif. Les méthodes collaboratives se basent sur un mode de management visuel, avec des mécanismes de coordination et d’amélioration continue collectifs. Ceux-ci permettent aux équipes de retrouver des espaces d’expression et de sens à leur activité.

Téléchargez la présentation

 

Valoriser sa structure à travers sa démarche RSE

Depuis une dizaine d’années, les démarches RSE (Responsabilité Sociétale et Environnementale) séduisent de plus en plus les entreprises par un spectre étendu des domaines examinés (bonne gouvernance, performance organisationnelle, gestion rigoureuse, équité sociale, maîtrise de l’impact environnemental, etc.).
La présente table-ronde poursuit trois objectifs :

  • Rappeler les enjeux et principes généraux autour des démarches RSE.
  • Présenter les travaux des acteurs de l’ESS engagés dans des démarches RSE.
  • Explorer les apports possibles d’une démarche RSE en matière de positionnement et de
  • développement pour le réseau UNA.

Téléchargez la présentation

 

Plusieurs adhérents du réseau UNA, ayant mis en oeuvre une telle démarche au sein de leur structure,
ont témoigné des actions réalisées et des résultats obtenus sur le fonctionnement et l’organisation, les
équipes, l’offre de service, les relations et la communication en externe, l’empreinte écologique.

 

Passer de l’idée à la réalisation : les outils du marketing au service d’un entrepreneuriat social et solidaire

Pour favoriser la réussite, les projets doivent passer par les fourches caudines de certains outils marketing stratégiques ou opérationnels : étude de l’environnement, conception de la solution, test, moyens et organisation de la production, achats, communication, prix, distribution...
Beaucoup de directeurs maîtrisent les concepts du marketing et bénéficient d’une importante expérience, d’autres moins. Dans le cadre de l’atelier, il s’agira de transformer ce déséquilibre, dans le niveau d’information et de formation, en levier : chacun apportera son expertise et son expérience.

L’atelier se donne trois objectifs :

  • Présenter quelques principes généraux du marketing à prendre en compte dans le cadre de projet de nouveaux services.
  • S’essayer, en groupe et sur des sujets concrets, à l’expertise de l’idée et à sa traduction effective en modèle équilibré.
  • S’essayer à la création de service en mode agile ou en mode collaboratif et la nécessité d’intégrer les usagers/clients/patients dans le processus de création.

 

Consolider nos structures par la diversification : développer des services complémentaires en lien avec l’habitat et les aides techniques

Cet atelier a permis dans un premier temps de découvrir deux cas concrets de développement d’activité mis en oeuvre par deux structures du réseau UNA : un Service d’adaptation de l’habitat, créé par Actid 87 dans la région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes, et un "Espace" de vente d’aides techniques ouvert par Générations Services en Provence–Alpes-Côte d’Azur.


Ce moment a été aussi l’occasion d’identifier les opportunités et d’évaluer la démarche et les moyens à mobiliser pour développer des activités sur le marché de l’adaptation de l’habitat.


En effet - et cela devient un leitmotiv - pour équilibrer son compte de résultat en étoffant sa réponse auprès des personnes accompagnées ou auprès de nouveaux publics, les organismes gestionnaires de services d’aide et de soins à domicile doivent se diversifier sur de nouvelles activités rentables. Oui, mais quelle nouvelle activité "lancer" ? Et comment ? Avec quelles compétences ? Quels changements de culture et d’organisation cela implique en termes de "vente" ou de "relation client" ? Quelle est la place de l’ESS dans ce nouveau type d’entrepreneuriat… ? Autant de questions auxquelles nous avons tenté de répondre ensemble.